Le Delta de l’Èbre

La période estivale a commencé et pour éviter l’afflux de touristes, je pars à la conquête de paisibles lieux. Situé à l’écart des circuits touristiques, le Delta de l’Èbre me paraît une bonne option.  En effet, cette région verdoyante du sud de la Catalogne, parsemée de rizières, peuplée d’oiseaux migrateurs et préservée du tourisme de masse, offre aux visiteurs un calme absolu.

Le Parc Naturel du Delta de l’Èbre, c’est une multitude de routes, et surtout de chemins de campagne sans indication que j’aime parcourir et qui, parfois, m’obligent à faire demi-tour. Je traverse les grandes étendues de terrain du Delta, riches de la céréale phare de la zone, le riz. Plus de 500 différentes espèces de végétation lui donnent un grand potentiel : outre les rizières, il faut souligner la présence de roselières, de joncs, d’eucalyptus et de chèvrefeuilles. Dans son étendue on y trouve les étangs de Olles, ou encore l’Encanyissada, pour ne pas en citer bien d’autres.

Le Delta de l’Èbre, c’est l’endroit idéal pour tout amateur d’ornithologie. Il y est très facile d’observer les oiseaux grâce au vaste réseau de miradors installés un peu partout. Par contre, il faut être équipé d’une bonne paire de jumelles pour profiter pleinement de l’observation. Des milliers de flamants roses ont élu domicile dans la réserve ornithologique qui entoure l’embouchure de l’Èbre. Et ils ne sont pas les seuls : 330 espèces y ont été recensées, parmi lesquelles des cormorans, des martins-pêcheurs, des hérons, des martinets blancs ou cendrés,… L’idéal est de parcourir les canaux et les chemins de campagne à bicyclette ou en bateau. J’opterai pour cette option lors d’une prochaine visite !
Mais le Delta de l’Èbre est aussi idéal pour un séjour de farniente et de gastronomie. La zone possède de longues plages de sable, comme celles de la pointe du Fangar ou de Riumar, des lagunes et des petits ports de pêche. L’eau du fleuve et de la mer apparaissent comme les protagonistes principaux du Delta.
Les habitants du Delta ont su utiliser les ressources de cet environnement naturel en tant que principale source de vie. La cuisine en est un exemple clair. En effet, elle a depuis toujours été élaborée à base des produits d’excellente qualité, ce qui a fait d’elle un des principaux attraits de ce territoire. Pour un déjeuner plutôt original, je vous recommande le Xiringuito de la Costa, un restaurant situé en plein milieu de la mer, accessible au moyen d’une vedette depuis le port de Sant Carles de la Ràpita.
Mais mon coup de coeur gastronomique revient au restaurant Les Barques de Can Joan aux Cases d’Alcanar qui sert les spécialités du Delta dont les plats à base de riz du Delta. Le riz rouge aux langoustines est un véritable délice ! En outre, la carte vous propose une sélection de poissons et de fruits de mer qui régalera vos papilles gustatives. Et comme digestif, n’oubliez pas de goûter à la liqueur de riz, très sucrée et parfumée à la cannelle.
Le Parc Naturel du Delta de l’Èbre regorge de trésors et la multitude d’activités proposées complètent l’offre de ce territoire qui mérite une prochaine visite !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *