Un week-end rural à Arnes et ses environs

Depuis que j’ai quitté ma petite ville natale pour m’installer dans les grandes métropoles, je suis constamment attirée par la campagne pour y passer mes fins de semaine. Cette fois, je ne reste pas à Barcelone pour fêter la Saint-Jean. Me voici en partance pour Arnes, commune située dans la région de Terra Alta.

Coup de coeur : un gîte rural et familial à Arnes

Que ferait-on sans internet ? C’est en effectuant des recherches portées sur un hébergement familial que je suis tombée sur le Vilar Rural. Petit hôtel dédié principalement aux familles, le Vilar Rural se situe en contrebas du village. Il s’agit d’un endroit idéal pour les enfants: les installations et les activités sont pensées principalement pour eux.

Pour se rendre au village d’Arnes, j’emprunte le petit chemin tracé depuis l’hôtel. Je traverse alors un champ de blé et des exploitations viticoles. Qu’il est bon d’humer à nouveau le blé de mon enfance !

Arrivée dans la vieille ville, j’y ressens une atmosphère sereine. Les autochtones, la majorité d’un certain âge, semblent avoir leurs petites habitudes. L’un attend son épouse gentiment dans sa voiture, un autre vieux monsieur revient fièrement de la boulangerie, la coca de la Saint-Jean sous le bras. Certains s’arrêtent même discuter avec moi de la pluie et du beau temps. Ici le visiteur n’est pas un simple observateur distant.

Mais revenons à l’histoire de ce petit village de la Terra Alta. Son patrimoine se distingue par quelques charmes qui éveillent l’intérêt du visiteur : la mairie, l’église de Sainte Marie Madeleine, les ruelles, les maisons-palais et ses portes en pierre.

Tous ces éléments sont soigneusement conservés et se fondent dans le décor et le panorama qu’offre ce petit village.

Le Mirador de les Roques de Benet

A présent, sortons du village d’Arnes. Je pars en direction d’Horta de Sant Joan pour rencontrer l’indication du Mirador de les Roques de Benet, juste après une station essence.

Le Mirador est aménagé pour se garer et on y trouve même une zone de pique-nique et une aire de jeux. C’est un lieu que je conseille car le Mirador offre une vue spectaculaire sur les Rochers. C’est certain, la prochaine fois, dans d’autres circonstances, je partirai en randonnée vers ce sommet.

Horta de Sant Joan, le village qui éblouit Picasso

A dix minutes de voiture d’Arnes, se trouve la localité d’Horta de Sant Joan. Aujourd’hui, ses habitants s’affairent aux derniers préparatifs du feu de la Saint-Jean.

Le temps semble s’être arrêté. Pas étonnant que Pablo Picasso se soit posé ici pour apprendre à observer la vie rurale et la nature. Le village doit d’ailleurs sa renommée grâce à la citation du peintre de génie : « Tout ce que je sais, je l’ai appris à Horta ».

Comment apprécier au mieux le village ? Simplement en flânant dans ses ruelles médiévales, en se rendant dans le centre historique et en admirant les paysages qui entourent le village.

Valderrobres : un petit détour par l’Aragon

Au départ l’idée était de me rendre à Terra Alta. Mais comment ne pas visiter le charmant village de Valderrobres, qui certes dépend de l’Aragon mais qui est à seulement un petit quart d’heure d’Arnes ?

Valderrobres possède un patrimoine architectural d’une grande valeur. On comprend pourquoi il fait partie des plus beaux villages d’Espagne.

Après avoir franchi le pont de pierre, j’arrive dans le centre historique. Cette partie du village est construite à flanc de colline.

J’emprunte alors une des ruelles qui me mène à l’église Santa Maria et au Château. Certaines ruelles apportent un brin de fraîcheur. Quant aux maisons de pierre, elles ne manquent pas de charme.

Arnes est donc un bon point de chute pour découvrir cette magnifique région de Terra Alta. J’y retournerai pour explorer la route verte créée pour les cyclistes et pour y pratiquer la randonnée.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *